L’impact de l’inflation nulle sur les allocations familiales à verser à Bruxelles

J’ai interpellé Pascal Smet, Membre du Collège Réuni, compétent pour la politique d’aide aux personnes, et Céline Fremault, Membre du Collège Réuni, compétente pour la politique d’aide aux personnes, concernant « l’impact de l’inflation nulle sur les allocations familiales à verser à Bruxelles ».

En matière d’allocations familiales, il s’avère qu’un montant de 6,6 milliards d’euros était prévu au budget 2015 pour les trois Régions. Or, l’Agence fédérale pour les allocations familiales (Famifed) a annoncé récemment qu’à cause de l’inflation de 0%, le budget 2015 s’élèvera in fine à 6,35 millions d’euros, soit sensiblement moins que ce qui était prévu.

Se pose alors la question de l’impact de cette décision sur le budget, et surtout sur celui de la Commission communautaire commune (Cocom). La Wallonie recevra 2 milliards d’euros pour ses 867.000 jeunes bénéficiaires des allocations familiales. La Flandre recevra, quant à elle, 3,5 milliards d’euros pour ses 1.500.000 jeunes.

En 2016, les Régions auront désormais la possibilité de décider de la manière dont les bénéficiaires seront désignés. En d’autres termes, elles pourront librement modifier l’âge, tenir compte des revenus, voire définir les catégories de bénéficiaires. Qu’en sera-t-il en Région bruxelloise ? J’espère que votre réponse sera rassurante.

Decouvrez mon interpellation complète en page 5

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *