De namen en de verdeling van de bevoegdheden van het College van Burgemeester en Schepenen.

Ganshoren:  De namen en de verdeling van de bevoegdheden van het College van Burgemeester en Schepenen.

Hierbij vindt u de potentiële namen en de bevoegdheden van het toekomstig schepencollege van de gemeente Ganshoren dat over enkele weken zal geïnstalleerd worden.

In deze gemeente van bijna 25.000 inwoners, gelegen ten N.W.van de hoofdstad, heeft de lijst ProGanshoren van Pierre Kompany op 14 oktober de verkiezingen gewonnen met 9 zetels (op 27), voor de lijst Ensemble/Samen#Carthé (6), de LB – Liste Bourgmestre/ Lijst Burgemeester (5), Ecolo-Groen (4), DéFI (2) en de NVA (1).

De lijst ProGanshoren, LB – Lijst Burgemeester en DéFI hebben een akkoord gesloten voor de legislatuur.

Pierre Kompany (ProGanshoren) werd geplebisciteerd tot nieuwe Burgemeester. Hij zal als voornaamste bevoegdheden de Politie, de Preventie, het Toezicht op het OCMW, de Communicatie, en de Internationale Solidariteit en Betrekkingen hebben.

Stéphane Obeid ( LB-Lijst Burgemeester) zal Eerste Schepen zijn, belast met de Financies en de Begroting, de Smart City (digitale zaken), de Lokale en Duurzame Economie en de Openbare Netheid.

De andere Schepenen:

– Jean Paul Van Laethem (ProGanshoren): Derde Leeftijd, Burgerlijke stand – Bevolking, Sport, Huisvesting

– Marina Dehing-van den Broeck (ProGanshoren): Nederlandse Cultuur, Nederlandstalige Jeugd, Gezondheid, Sociale Zaken en – Cohesie

– Grégory  Rase (DéFI): Goed Bestuur en Transparantie – Burgerparticipatie – Wijkcomités – Lokale Democratie – Gelijke Kansen, Human Ressources, Tewerkstelling

– Sabrina Baraka (LB – Lijst Burgemeester) : Feestelijkheden – Stadsanimatie, Franstalige Jeugd, Dierenwelzijn, Leefmilieu

– Quentin Paelinck (ProGanshoren): Baby- en Peuterzorg, Gezin, Onderwijs, Openbare Werken en Overheidsopdrachten

– Magali Cornelissen (LB – Lijst Burgemeester) : Franse Cultuur, Stedenbouw, Mobiliteit, Agenda 21

– Chantal De Saeger (ProGanshoren) : zal voorgesteld worden als

Voorzitster van het O.C.M.W. (Openbaar Centrum voor Maatschappelijk Welzijn).

De begroting 2019, het driejaarlijks plan en de algemene beleidsverklaring worden tegen begin 2019 aangekondigd.

                                                                                                                 

Compétences Collège des Bourgmestre et Échevins de Ganshoren

Collège des Bourgmestre et Échevins de Ganshoren.

Noms et répartition des compétences.

Voici les noms et les compétences des membres pressentis du futur collège échevinal de la commune de Ganshoren qui sera installé dans quelques semaines.

Dans cette commune de près de 25.000 habitants située au nord-ouest de la capitale, la liste ProGanshoren de Pierre Kompany est sortie en tête du scrutin du 14 octobre, emportant 9 sièges (sur 27) devant la liste Ensemble/Samen#Carthé (6), la LB – Liste Bourgmestre (5), Ecolo-Groen (4), DéFI (2) et la NVA (1).

Les formations ProGanshoren, LB – Liste Bourgmestre et DéFI ont conclu un accord de législature.

Pierre Kompany (ProGanshoren) a été plébiscité comme nouveau bourgmestre. Il aura comme compétences essentielles, la police, la prévention, la tutelle sur le CPAS, la communication et la solidarité et les relations internationales.

Le premier échevin, sera Stéphane Obeid (LB – Liste Bourgmestre) qui sera chargé des finances et du budget, de smart city (affaires numériques), de l’économie locale et durable, de la propreté publique.

Les autres échevins seront :

• Jean Paul Van Laethem (ProGanshoren) : Troisième Age, État Civil – Population, Sport, Logement.

• Marina Dehing – van den Broeck (ProGanshoren) : Culture Néerlandaise, Jeunesse Néerlandophone, Santé, Affaires Sociales – Cohésion sociale

• Grégory Rase (DéFI) : Bonne gouvernance et transparence – Participation citoyenne – Comités de quartier – Démocratie locale, Égalité des chances et des genres, Ressources Humaines, Emploi

• Sabrina Baraka (LB – Liste Bourgmestre) : Festivités / Animations urbaines, Jeunesse francophone, Bien-être animal, Environnement

• Quentin Paelinck (ProGanshoren) : Petite enfance, Famille, Enseignement, Travaux et marchés publics

• Magali Cornélissen (LB – Liste Bourgmestre) : Culture française, Urbanisme, Mobilité, Agenda 21

• Chantal De Saeger (ProGanshoren) sera proposée comme Président du CPAS.

Le budget 2019, le plan triennal et la déclaration de politique générale sont annoncés pour le début 2019

En Campagne!

Député Bruxellois et Conseiller communal à Ganshoren, je suis aussi et surtout Papa de 3 enfants et Papy puissance 6 ! Impliqué depuis toujours dans l’amélioration de la condition humaine et la diversité culturelle, je mets mon expérience à profit dans le « mieux Vivre Ensemble » et ce quotidiennement. Toujours à votre écoute et présent sur le terrain, je suis soucieux du bien-être de nos jeunes, de nos séniors et d’une excellente gestion de l’intergénérationnel, le succès du « FAIRE ENSEMBLE » !

Brussels Volksvertegenwoordiger en Gemeenteraadslid te Ganshoren, ben ik ook en vooral Papa van
3 kinderen en 6x Papy!
Altijd begaan met de leefwereld van de mensen en de culturele diversiteit, stel ik mijn ervaring
ter beschikking van het “beter SAMEN LEVEN “ en dit dag na dag. Steeds met een luisterend oor en aanwezig op het terrein, hecht ik zeer veel belang aan het welzijn van onze jongeren, van onze senioren en ijver ik voor een voortreffelijke intergenerationele aanpak, het succes van het “SAMEN DOEN”!

 

DBL-Pierre Kompany

Nouveau plan de circulation à la Basilique, j’interpellerai le Ministre à ce sujet! #plandecirculation #basilique #mobilité

Pour rappel, Bruxelles Mobilité a démarré sa phase de test à la Basilique de Koekelberg.

Deux sens uniques sont installés sur l’avenue du Panthéon et l’avenue Émile Bossaert, ce qui force l’ensemble des automobilistes à contourner l’édifice au lieu de simplement longer l’entrée du parc Élisabeth.

Les essais courront jusqu’en février 2018.

Bruxelles Mobilité avance les problèmes de fluidité du tram 19, souvent bloqué dans le secteur, pour justifier ce changement. Une étude de mobilité a été commandée, laquelle estime que ce sens unique est le meilleur moyen de fluidifier la circulation!

Cependant ce changement affecte beaucoup d’habitants dans leur quotidien ainsi que les commerces situés juste a proximité

 

J’interpellerai le Ministre à ce sujet!

 

 

 

 

Communiqué de Presse du cdH de La #villedeBruxelles #démission #YvanMayeur

 Communiqué de presse du cdH de la Ville de Bruxelles
«Démission inéluctable dont la décision est à saluer»

Le cdH de la Ville de Bruxelles a pris acte de la démission, du bourgmestre Yvan Mayeur suite au scandale du Samu social. A l’instar des nombreux partis à la Ville de Bruxelles, le cdH avait estimé ce matin cette démission inéluctable après la succession des révélations et des contradictions concernant ce dossier. Le cdH de la Ville de Bruxelles avait, par la voix de Joëlle Milquet, déjà exprimé en conseil communal mardi dernier, le caractère démesuré et non-éthique des montants perçus et reprochés la non transparence ainsi que le changement soudain de version dans les explications données.

Quelles que soient les circonstances qui entourent cette démission, nous voudrions humainement saluer le geste posé et la volonté énergique d’Yvan Mayeur de développer sa ville, même si nous ne partagions pas toujours les mêmes idées et surtout la même méthode.
Afin que ce changement de personne soit également un changement de gouvernance et une vraie rupture dans la manière de gérer la Ville, le cdH de la Ville de Bruxelles demande à la majorité qu’une réunion imminente ait lieu avec les partis de l’opposition afin de finaliser les différentes propositions de réforme de gouvernance que l’opposition, à l’initiative du cdh , avait exigé depuis janvier. Il sera en effet indispensable que cette initiative essentielle puisse arriver dans les plus brefs délais à des décisions fortes et concrètes dans le cadre du groupe de travail mis sur pied à notre demande.
Cet évènement devra aussi être l’occasion de réorienter les priorités de la ville pour les recentrer au service des citoyens et de changer radicalement de méthode en vue d’être plus à l’écoute des habitants et plus respectueux de leurs avis et attentes.
 

Communiqué de Presse:Des propositions volontaires pour le printemps de la gouvernance!

Le bureau politique du cdH s’est réuni ce lundi matin 23/01/2017. L’affaire Publifin/Nethys requiert des réponses fortes de l’ensemble des formations politiques.

Le cdH a pris ses responsabilités et a déjà posé un geste fort avec la démission de ses administrateurs chez Publifin/Nethys qui ont vu d’abord l’intérêt général avant l’intérêt particulier. Les nouveaux administrateurs du cdH demanderont qu’un audit complet soit engagé dans les plus brefs délais. Ils rempliront leur rôle d’administrateur gratuitement, comme Cédric Halin, mandataire communal cdH, qui a dénoncé les pratiques inacceptables en matière de rémunération dans l’intercommunale Publifin  
Le cdH invite les autres formations politiques – PS, Ecolo, MR – à faire de même en déchargeant leurs administrateurs et en les remplaçant rapidement.
 
Un contrôle externe indépendant
Le cdH propose de désigner un corps indépendant d’experts juridiques et financiers (auditeurs) extérieurs à l’administration et chargés de vérifier le cadastre de l’ensemble des intercommunales et structures publiques, de l’ensemble de leurs activités, filiales et rémunérations s’y rapportant.
Ce corps indépendant aura aussi pour mission de superviser la mise en œuvre effective de tous les mesures de gouvernance, en particulier les nouvelles mesures à mettre en place. A ce titre, le cdH a déjà a déjà proposé de :
Mettre en place la commission de déontologie et d’éthique francophone dont la mission est de rendre des avis publics en ces matières ;
Renforcer les règles de prévention des conflits d’intérêts en imposant à tous les mandataires publics de soumettre leurs mandats à la Commission de déontologie qui déterminera la compatibilité des mandats exercés et détectera les conflits d’intérêt éventuels.
Faire entrer toutes les sociétés participées sur fonds publics dans le champ d’application des règles de rémunérations et de plafonnement de celles-ci ;
Interdire le cumul entre toute fonction exécutive au sein d’une société participée sur fonds publics et tout mandat électif (et dérivé) ;
Garantir la publicité et la transparence des intercommunales en ouvrant leur conseil d’administration au public ;
Confier aux conseils communaux et provinciaux la responsabilité directe de voter la décharge aux administrateurs des intercommunales sur présentation d’un rapport écrit, circonstancié et motivé des mandataires ;
Imposer des jetons de présence aux mandataires publics (plafonnés à 150 euros pour les administrateurs, 250 euros pour un Vice-Président et 300 euros pour un Président) et supprimer toute rémunération fixe non liée à leur présence ;
Faire entrer les non-élus dans le champ d’application des règles en matière de rémunération et de mandat ;
Renforcer les sanctions applicables aux mandataires qui ne respectent pas les règles. Ces sanctions pourront aller jusqu’à la déchéance du mandat et l’inéligibilité.
 
Le cdH invite chacun à prendre ses responsabilités rapidement pour que la transparence et la sobriété en matière de rémunération soient rapidement mises en œuvre. Depuis 2004, le cdH n’a eu de cesse d’assainir les mœurs politiques en diminuant par exemple de 50 % le nombre d’intercommunales et en plafonnant les rémunérations et les cumuls des mandataires publics.
Le cdH mettra tout en œuvre au sein du Gouvernement et du Parlement de Wallonie pour que ces nouvelles et nécessaires mesures soient très rapidement mises en œuvre pour mettre fin à des pratiques insupportables et injustifiables.
La situation invite en outre, avec insistance, à une réflexion approfondie sur la structure, la composition du capital, les objectifs stratégiques légitimes des outils économiques publics (télécom, énergie).