En Campagne!

Député Bruxellois et Conseiller communal à Ganshoren, je suis aussi et surtout Papa de 3 enfants et Papy puissance 6 ! Impliqué depuis toujours dans l’amélioration de la condition humaine et la diversité culturelle, je mets mon expérience à profit dans le « mieux Vivre Ensemble » et ce quotidiennement. Toujours à votre écoute et présent sur le terrain, je suis soucieux du bien-être de nos jeunes, de nos séniors et d’une excellente gestion de l’intergénérationnel, le succès du « FAIRE ENSEMBLE » !

Brussels Volksvertegenwoordiger en Gemeenteraadslid te Ganshoren, ben ik ook en vooral Papa van
3 kinderen en 6x Papy!
Altijd begaan met de leefwereld van de mensen en de culturele diversiteit, stel ik mijn ervaring
ter beschikking van het “beter SAMEN LEVEN “ en dit dag na dag. Steeds met een luisterend oor en aanwezig op het terrein, hecht ik zeer veel belang aan het welzijn van onze jongeren, van onze senioren en ijver ik voor een voortreffelijke intergenerationele aanpak, het succes van het “SAMEN DOEN”!

 

DBL-Pierre Kompany

5ème Gala de l’Amitié #PKompany2018

La 5ème édition de mon Gala de l’Amitié fut un retour au source. Convivialité, respect, amitié et simplicité en étaient les maîtres mots!

Tous les 2 ans, je mets un point d’honneur à rassembler les miens et les amies et amis de mes proches, pour passer un agréable moment et partager le savoir faire des artistes présents qui rendent ce rendez-vous magique et humain.

Toutes les photos sur ma Fan Page Facebook

Mon intervention auprès du Ministre Pascal Smet, concernant la #signalisation et les aménagements autour de la #Basilique de Koekelberg

J’ai interpellé ce lundi 10 juillet, en commission infrastructure au Parlement Bruxellois, le Ministre Pascal Smet sur la signalisation et les aménagements autour de la Basilique de Koekelberg.

J’ai abordé la question sur ces aménagements qui compliquent sensiblement la vie des habitants, et plus inquiétant, qui s’avèrent extrêmement dangereux pour les usagers de la route. Egalement, j’ai abordé l’aménagement incompréhensible des blocs de béton qui ont été placés à plusieurs endroits. Ceux-ci, en plus, de prendre de la place compliquent la circulation et allongent les distances pour les véhicules!

 

Affaire à suivre…

 

 

« Le gouvernement congolais doit exécuter sans délai l’accord conclu avec le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement et offrir une sépulture digne à Etienne TSHISEKEDI et, à défaut, la Belgique et la Communauté internationale doivent envisager de vraies sanctions »

Groupe cdH
Parlement bruxellois

 Suite notamment à une rencontre entre une délégation du cdH emmenée par Joëlle MILQUET, accompagnée de Pierre KOMPANY, Bertin MAMPAKA, Parlementaires bruxellois et Jean-Yves KITANTOU, Président du cdH de Molenbeek et une délégation de l’UDPS emmenée par le Président de l’UDPS BELUX, André Kambanda Kana, accompagné du Vice-Président Ange Pabolangi, le cdH tient à exprimer sa profonde inquiétude relative à la situation au Congo et au silence et à l’inaction du gouvernement congolais.
a) Le cdH demande tout d’abord :
que le gouvernement congolais, juridiquement non légitime, exécute dans les jours qui viennent, l’accord conclu avec le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ;

qu’il nomme le Premier ministre proposé par le Rassemblement et ouvre le gouvernement à une composition plurielle selon les termes de l’accord intervenu ; 

que le gouvernement congolais offre à la dépouille d’Etienne Tshisekedi un retour au pays dans les meilleures conditions de sécurité et lui organise les obsèques nationales qu’il mérite et encourage une transition apaisée.

b) Le cdH demande ensuite que le gouvernement belge s’exprime enfin d’une seule voix de manière ferme et pèse de tout son poids pour faire bouger le gouvernement congolais afin qu’il respecte ses engagements dans le cadre de l’accord intervenu fin 2016.
c) A défaut, le cdH demande que des mesures soient prises notamment par les organisations internationales, l’Union européenne et les différents pays membres qui la composent dont la Belgique. Un signal fort en termes de sanctions à l’égard des dirigeants du gouvernement congolais actuel doit être lancé si la situation continue à ne pas évoluer.
d) Enfin, nous demandons qu’une commission d’enquête internationale puisse se constituer sur les massacres perpétrés par les forces gouvernementales notamment encore ces derniers jours au Kasaï.